Categorie Méditation

Le zèle de l’Amour

Quelques mois après son mariage en juin 1939 avec Madeleine ma maman, mon papa Jean fut recruté pour participer à « la drôle de guerre ». D’abord à St Nicolas de Port, à une douzaine de km de son foyer, ce qui lui permettait quand même de rentrer chez lui tous les soirs en bicyclette et de repartir tôt le matin pour l’heure de l’appel.
Plus tard, les troupes françaises furent concentrées vers la frontière allemande, à Bitche en Moselle, je crois. Là, plus question de rentrer le soir, ni même de rentrer tout court ! Ma maman prenait alors le train pour visiter son jeune époux, se réconforter et s’encourager ensemble.
Puis, ce fut l’attaque...

Rencontres…

En 1964, je participai à un camp de jeunes dans le midi de la France, et nous visitâmes beaucoup de particularités méridionales : les arènes de Nîmes, la chapelle des gitans à Sainte Marie de la mer, la Camargue avec ses manades de bœufs et de cheveux blancs, la Tour de constance d’ Aigues mortes où Marie Durand fut enfermée 38 ans (au 18éme siècle) parce qu’elle désirait rester fidèle à la Bible et à la foi biblique; et le vaste temple protestant d’Anduze avec son millier de places et la disposition originale des sièges.
Notre guide, le pasteur Charles Guillot nous appris à son propos qu’il s’agissait du plus grand temple de France (à cette époque)...

Fête foraine

– André, connais tu un certain Claude de Lunéville ? me demanda Pierre, pasteur dans un petit village vosgien à 60 km de ma ville natale.
Et il ajouta:
– J’ai reçu un appel téléphonique, dimanche à 3 h du matin, me demandant de prévenir son frère du décès de Claude.
Si je le connaissais ? Aie le couteau dans la plaie !!!

Claude, un gentil camarade, se joignait souvent à Jean, un autre copain à moi, quand nous allions au lycée.
Jean habitait à mi-chemin entre mon domicile et le lycée. Je déposais ma bicyclette dans son garage, Claude était souvent de la partie et nous allions ensemble au même lycée mais étions dans des classes différentes.
En tant qu’adolescents, nous abordions souvent le sujet de l’existence de Dieu ou de la religion et Claude nous répétait souvent av...

Starsky et Hutch

Il fait nuit.
Un besoin naturel me réveille soudain. J’entends alors le bip de mon portable mis en charge au salon m’annonçant la réception d’un message. Curieux, je vais le lire… mais au fait quelle heure est-il ? Le cadran affiche minuit passé de onze minutes. Il me vient tout de suite à l’esprit que nous sommes le 31 mars, date d’anniversaire d’un de mes vieux amis. 55 ans déjà, est-ce possible ?

Je l’ai rencontré alors qu’il venait d’avoir 18 ans et cherchait à vivoter en vendant des brioches bien trop onéreuses pour mes modestes ressources. Je n’avais donc pas d’argent à lui consacrer mais comme l’apôtre Pierre (Actes 3 v 6), je pouvais lui donner ce que j’avais : l’inviter à nos réunions bibliques ; et il est venu, du moins pour un temps.
Un soir, au sortir d’une de ces...

In memoriam (2)

En 1970, alors que j’étais étudiant à l’Institut biblique, nous avons visité l’exposition « Le Louvre et la Bible ». Son directeur était alors André Parot, pasteur et explorateur renommé, auteur de nombreux ouvrages sur la Bible et l’archéologie.
Visitant ensuite une galerie des trésors de l’art, j’ai découvert le radeau de la Méduse de Géricault et en face l’énigmatique sourire de la Joconde qui peu auparavant avait été tailladée par un visiteur et dont un large cordon maintenait les amateurs à distance.
Devant la profusion des tableaux à admirer, à droite, à gauche, et même au plafond, j’ai malencontreusement heurté le cordon et me suis fait vertement tancer par le gardien.
Il m’est alors venu cette pensée : un jour ce tableau sera détruit, alors que restera à jamai...

In memoriam (1)

J’ai appris, il y a quelques jours, le décès de Colette ma cousine. Elle avait 87 ans et résidait depuis plusieurs années dans un EPHAD à 50 m à vol d’oiseau de la maison de sa fille, dans une petite ville près de Metz.
Pendant une quarantaine d’années, elle avait habité avec son compagnon dans un pavillon cossu d’un paisible village mosellan. Ce nid douillet, elle dû le quitter après le décès de son compagnon, ne reconnaissant plus personne depuis plusieurs années, m’a dit sa fille.
Colette, c’est une page de mon histoire qui se tourne…
Sa maman (ma tante) avait été, comme on disait à l’époque, « fille mère » et avait épousé un veuf qui avait 2 enfants avec qui elle avait eu 10 enfants.
Colette, dans ce petit monde confiné, s’était très attachée à sa tante, ma maman M...

Ressuscité !

Ce dimanche, mon cœur m’invite à méditer sur la résurrection de Jésus.
Il est mort, ses bourreaux en ont été témoins.
« Jésus, ayant poussé un grand cri, expira, le voile du temple de déchira en deux depuis le haut jusqu’ en bas. Le centenier qui était en face de Jésus, voyant qu’ Il avait expiré, dit: Assurément cet homme était Fils de Dieu ».(Marc 15: 37 à 39)

Pilate l’a confirmé :
« Pilate s’étonna qu’Il soit mort si tôt. Il fit venir le centenaire et lui demanda s’il était mort depuis longtemps. S’en étant assuré par le centenier, il donna le corps à Joseph et Joseph ayant acheté un linceul descendit Jésus de la croix, l’enveloppa du linceul et le déposa dans un sépulcre taillé dans le roc« . (Marc 15: 44 à 46 ).
Deux juges de la cour, ayant préparé son co...

Leçon du confinement (2)

Confiné. Une des définitions du Larousse est « être voisin de ». En somme, découvrir que nous ne sommes pas seuls, vaincre l’égoïsme, le narcissisme.
Ce matin dans mon culte personnel, je lisais l’Épître aux Romains, chap.7 v 14 à 25 et je soulignais plus particulièrement le v 19:
« Car je ne fais pas le bien que je veux et je fais le mal que je ne veux pas (…) misérable que je suis, qui me délivrera de ce corps de mal ?« 
Verset qui me fait alors penser à un autre sens du mot confiné:  » Se limiter à… « 
Mais l’apôtre Paul nous donne heureusement la réponse au v25: « Grâces soient rendues à Dieu par Jésus Christ notre Seigneur ».
Cette réponse, je l’ai trouvée, il y a 57 ans...

Leçons du confinement (1)

Ma pharmacienne m’a dit: « Et maintenant, restez confiné ! »

Le soir même, un pasteur de mes amis me téléphonait avec ce message: « André, j’ai vraiment à cœur de te dire que tu dois absolument rester confiné sans sortir du tout ! Tes enfants t’amèneront des vivres. »

Des vivres. Quel mot sympathique… M’aider à vivre ! Pendant la guerre 39-45, on parlait de « ravitaillement » !
D’après le Larousse, ce terme signifie « Marchandise répondant aux besoins essentiels ». Et aussi  « Denrées nécessaires ».
Ce qu’il faut retenir de tout cela ?
  • 1ère leçon: apprendre à se passer du superflus Leçon de modestie.
  • 2ème leçon: j’apprends que je suis, vu mon âge et ma pathologie, une personne VULNÉRABLE. Leçon d’humilité.
Il ne s agit plus de dire  » – Je ne crois que ce que j...

Méditation

Matthieu 5:13            « Vous êtes le sel de la terre »

le chrétien doit apporter de la saveur à ce monde insipide et à l’arrière gout amer.

est-ce qu’aujourd’hui je rempli ce rôle?

est-ce que ma vie chrétienne donne envie de connaître Jésus?

Jésus nous met face à nos responsabilités, car il n’a pas choisi des anges pour annoncer le message de la bonne nouvelle, mais c’est à nous qu’il l’a confié.

si nous ne remplissons pas notre rôle de témoin, par le sel que nous apportons, qu’aurons-nous à lui répondre le jour où nous serons devant Lui???